top of page
Rechercher

Avril, le bateau d'Escondida Croisières glisse sous le soleil du sud!


C’est avec un immense plaisir que nous avons repris nos croisières dès ce début avril, pour conduire nos deux passagers du week-end Pascal autour de l’Etang de Thau et sur les premières longueurs du Canal du Midi.

Plus que jamais d’actualité, le thème « Ralentir » a guidé cette itinérance entre étang et canal : prendre le temps de rêver, de déguster, de visiter. Un programme qui permet découvertes mais aussi respirations, visites programmées mais aussi improvisations.



Ce week-end débute, le premier jour, par un accueil à bord en fin de matinée. Découverte du bateau, le Pilgrim, installation, apéritif autour d’un crémant de Limoux et déjeuner sur les bords de l’Etang de Thau, à Bouzigues : les tielles traditionnelles sont suivies d’un filet de loup et son riz de Marseillette (le dernier producteur de riz audois), de fromages de brebis de Villeveyrac qui permettent de découvrir des mariages surprenants avec les vinaigres Granhota (qui est basé à Coursan, tout près de Narbonne), et des toutes premières fraises de Martial, producteur à Loupian (juste à côté), fermes et juste sucrées.


La traversée de l’étang, cap sur le Mont Saint Loup, vers le sud sud-ouest, nous amène ensuite à Marseillan tranquillement, sous un magnifique soleil printanier.


Arrivés sur le port, nous avons le plaisir de confier nos passagers aux guides passionnés de la Maison Noilly Prat, pour une visite privée suivie d’une dégustation de la gamme surprenante de ces vermouths bicentenaires.

Au diner, menu de la terre, foie gras local, sauté de veau bio élevé en plein air par Jean-Michel sur les hauteurs de Carlencas-et-Levas, et un joli Fontainebleau parfumé ! Mais ce sera après un petit tour improvisé sur l’étang pour admirer les couleurs du soleil couchant et contempler le phare des Onglous…


La nuit à bord est une nouvelle expérience de calme et de sérénité, bercés par les flots dans lesquels se reflète une belle lune, en profitant du matelas réalisé dans les ateliers de Labastre, en Ardèche.


Dimanche matin, une petite remontée du canal du Midi nous permettra de nous amarrer en pleine nature, devant la charmante écluse du Bagnas, pour savourer la traditionnelle dorade de l’Etang cuite à l’unilatérale, avant de retourner vers l’étang et de mettre le cap sur la Gardiole et Bouzigues pour une arrivée que des bourrasques soudaines animeront quelque peu !


Tout au long de cette escapade, les terroirs de Limoux dans l’Aude, et ceux plus proches de Faugères et des Côtes de Tongue nous fourniront en nectars aromatiques, à consommer avec modération évidemment !



La saison est bien partie

et il reste quelques places au printemps :

à très vite !



Comentarios


bottom of page